Syndicat Emeraude

Mathieu Duméry, alias Professeur Feuillage

Mathieu Duméry et Lénie Chérino sont deux mordus d’écologie. Pour sensibiliser un maximum de personnes, ils créent en 2014 leur chaîne YouTube, «Professeur Feuillage». Sur un ton décontracté, Mathieu nous fait partager la grave réalité de notre mode de vie, loin du zéro déchet.

Déchets Tri

Parle-nous un peu du Professeur Feuillage.

Professeur Feuillage, c’est un peu comme une bouteille à la mer. Depuis 2014, en plus d’être Youtubeur, on a la volonté de faire passer un message, d’intéresser les gens à l’écologie. Disons que le nombre d’abonnés n’est pas notre priorité mais il est représentatif du nombre d’internautes qui s’intéressent à l’écologie et à la cause environnementale.

Quand on voit qu’une vidéo a fait beaucoup de vues, on est content parce que c’est autant de gens qui vont être sensibilisés. Demain, s’il y a une coupure d’électricité mondiale, Internet n’existe plus, ces vues auront disparu. Alors que les informations que les gens auront puisé dans nos vidéos seront toujours dans leur tête. C’est beau ce que je dis (rires).

Pourquoi parler du Développement Durable de nos jours ?

Aujourd’hui, il faut faire des efforts. Mais ça ne veut pas seulement dire faire le tri. Le tri c’est une chose, mais le meilleur déchet c’est celui qu’on ne produit pas. Les Français n’ont pas été assez sensibilisés au respect de l’environnement.

En fait d’ici 20 ans il va y avoir un effondrement, peu importe la forme qu’il revêtira. Et là notre mode de consommation ne pourra pas continuer comme ça. On a tous entendu parler des chiffres du jour du dépassement, à partir duquel on a consommé les ressources que la planète était capable de produire, c’est chaque année un peu plus tôt. On vit à crédit, et comme toujours quand on vit à crédit, au bout d’un moment un type débarque et nous dit « maintenant tu payes ».

On va payer dans pas très longtemps et dans 20 ans, on sera en train de solder nos dettes, et on aura, par la force des choses, des comportements qui seront beaucoup plus sobres.

Qu’aimerais-tu dire aux générations futures par rapport à l’environnement que nous leur laissons ?

C’est plutôt aux générations présentes que j’ai envie de laisser un message. Parce qu’aux générations futures ce serait : « Démerdez-vous avec ça !» (rires).

On est un peu la génération de transition entre ceux qui se sont "gavés" inconsciemment durant les 30 Glorieuses et ceux qui auront juste leurs yeux pour pleurer.
En tout cas on va vers ce schéma-là. Donc à la génération future, apprenez à planter des choux, des carottes et à construire votre maison tout seul !

Pourquoi se lancer dans le Zéro Déchet chez soi ?

Parce que le zéro déchet est bon pour le portemonnaie, pour la santé, pour l’emploi, pour l’environnement, et quand on arrive avec un tout petit bocal de déchet à la fin de l’année, on passe pour un super-héros. Donc en plus tu as moyen «de te la péter» (rires).

C’est aussi rigolo d’avoir des vers de terre à la maison. C’est un challenge. C’est facile d’aller au supermarché, de prendre des trucs suremballés, des madeleines qui sont dans un plastique qui est lui-même dans un plastique, lui-même dans un carton.
Retrouvez les vidéos du Professeur Feuillage sur sur sa chaîne Youtube, et inscrivez-vous à sa conférence, lors du Forum du Zéro Déchet, le 24 novembre prochain. Plus d'informations sur ce lien.